2 avril 2011

Le Bon Week-end des Feuilles Volantes.

Les Bons Week-ends continuent. 5 dessinateurs tout droit arrivés de Bruxelles et Valence viennent s’installer et « croquer » Marseille. Charlotte Dunker, Monsieur Pimpant, Brice Dumas, Francesco Defourny et Benoît Guillaume exposeront une sélection de leurs croquis lors de ce Bons Week-end des Feuilles Volantes.

J’ouvre mon appartement pour cette exposition/vente les samedi et dimanche 16 et 17 avril, avec vernissage le vendredi 15 à partir de 18 heures. Le flyer est là pour vous donner toutes les coordonnées en vue d’arriver à bon port.

À très bientôt et Bon Week-end !

Arno

13 mars 2011

Moolinex à la Friche de Marseille.

La Galerie Vandetta présente Moolinex, Rémi et Michel Goyon à la Friche de Marseille. Ces trois artistes proposés pas les éditions du Dernier Cri et le Cartel s’exposent du 9 mars au 9 avril 2011.

Sérigraphies, dessins, films, machines étranges, peintures, encre… Des univers denses, trashs, drôles, politiquement incorrects pour des images qui ne vous laisseront pas indifférents. Et ça fait beaucoup de bien !

Rémi à la Friche de Marseille.

  • « Paranorama, le dessin dans tous ses états ». Galerie Vandetta. La friche de marseille, du 09 mars au 09 avril 2011.
  • Du mercredi au samedi de 15 à 19 heures.
  • www.cartel-artcontemporain.fr • 04 95 04 95 49
13 mars 2011

Journée portes ouvertes. IPESAA, Montpellier 2011

IPESAA ouvre ses portes le 19 mars 2011 de 10 heures à 18 heures et présentent les travaux d’étudiants en Arts appliqués. Des BTS en communication au cycle professionnel d’illustration, venez découvrir de jeunes talents particulièrement passionnés et motivés cette année.

J’enseigne l’illustration dite traditionnelle, c’est à dire sans ordi, et je suis  vraiment très fier de leur implication. Ce cycle est encore jeune mais il mûrit sûrement.

  • IPESAA • 15, place d’Aguesseau • 34000 Montpellier
  • 04 67 53 31 61 • www.ipesaa.fr
20 novembre 2010

Festival du livre jeunesse de Riscle.

Rencontres, ateliers d’illustrations et signatures les 25, 26 et 27 novembre 2010.

15 novembre 2010

Amélie Jackowski expose ses originaux et autres merveilles à la galerie La Fiancée du Pirate, à Toulon.

Vente et dédicace seront de mise le samedi 20 novembre à partir de 18h30.

L’exposition durera jusqu’au 21 janvier 2011.

  • La Fiancée du Pirate. 56, rue Lamalgue, 83000 Toulon.
14 novembre 2010

La forêt de mon rêve à Aix en Provence

Les enfants ont leurs secrets. Portes, passages, couloirs. Forêts et jardins. Secrets. Sacrés.

Auteurs, illustrateurs, photographes, cinéastes, sculpteurs… essaient de les percer, de les comprendre depuis des décennies. Avec leurs secrets d’artistes, ils imaginent les secrets d’enfance. Les leurs, les nôtres. “Il était une fois…”

Cette très belle expo, orchestrée par Fotokino, et le Conseil Général des Bouches du Rhône, offre des “bouts” de ces secrets, dans une étonnante variété d’Arts plastiques. Des gravures de Gustave Doré, de Kiki Smith à celles de Noémie Privat, des illustrations de Roland Topor, Lorenzo Mattotti  à « l’Arbre de nuit », tout en linogravure, de Renaud Perrin, en passant par les photographies d’Aline Ahond, de Sarah Moon, de Polixeni Papapetrou, les films de Ladislas Starewitch, de Muriel Moreau, l’automate de Daniel Depoutot… Lumière, mystère, magie, masque, mousse, bois, brun, noir… Tous ces Arts sont bons !

Un premier tour et l’expo est courte. Regard d’adulte.

Un deuxième tour et je fus pris, aux pièges, de-ci, de-là, par mes propres secrets, si enfouis, d’enfance. Enfin ! Grimm, Perrault, Hoffman, Andersen, Lewis Carrol… Hansel et Alice,  Little Némo et le petit chaperon rouge, ou vert…

Les enfants ont leurs secrets. Sombres, parfois torturés, cruels. Créatifs. Drôles et merveilleux. Uniques.

Je n’ai pas trouvé de merchandising, de faux rêves “blockbeusteurisés”. Pas de paillettes aveuglantes. Ouf ! Je me suis perdu dans des forêts angoissantes, des lumières enivrantes, avec des arbres bruiteurs, des chats multicolores et j’en suis sorti ragaillardi, plus enfant que jamais !

Les Artistes doivent toujours créer.

  • “La forêt de mon rêve”. Galerie d’Art du Conseil Général des Bouches-du-Rhône , 21 bis Mirabeau. 13100 Aix-en-Provence.
  • Jusqu’au 28 février 2011, les dimanche, mardi, Mercredi, jeudi, vendredi, samedi, de 09h30 à 13 heures, de 14 à 18 heures. Entrée gratuite.
  • Vernissage le 4 novembre 2010 à 18h30.
12 novembre 2010

Les 15 ans de Némo

À Montpellier, la librairie Némo fête ses 15 ans de très bons et très loyaux services auprès des jeunes lecteurs. Pour l’occasion, cette librairie indépendante exposera les originaux de l’album très farfelu d’alain Crozon « À table ! Ça va refroidir… », publié chez Sarabacane.

L’exposition se tiendra du 1er au 24 novembre, mais l’apéro, lui, sera seulement le vendredi 19 à partir de 18h30.

Bon Anniversaire à Némo, au Capitaine Geneviève et à tout son équipage.

12 novembre 2010

Guillaume Guéraud à l'Alhambra

À l’Alhambra, à Marseille, le dimanche 21 novembre, aura lieu une projection de La Strada de Fellini.

À la suite de cette projection, Guillaume Guéraud signera son dernier roman « Sans la télé », dont il lira aussi quelques passages.

25 septembre 2010

Sans la télé, Guillaume Guéraud

“Je vois des choses que je n’ai jamais vues et je vois des choses que j’ai l’impression d’être le seul à voir et je vois des choses que je suis certain de ne plus revoir. Je vois la vie éclater et je vois trois millions de secousses agiter le monde. Et je vois des miracles.
Et ça me plait.”

Le petit Guillaume n’a pas de papa et n’en aura peut-être jamais. Le petit Guillaume a une maman qui aime le cinéma et Montgomery Clift. Le petit Guillaume n’a pas la télé et n’en aura sans doute jamais. La honte davant les copains !

À la maison, commence alors une guerre Goldoresque entre Guillaume, seul, enfant, une mère, seule, féministe, un oncle, seul, syndicaliste, un grand-père, seul, réac, et des Playmobils, récalcitrants. Le drapeau blanc sera le Cinéma.

Autobiographie, autofiction, peu importe. Le petit Gullaume et le grand Guillaume m’ont offert un ticket pour l’enfance, et j’ai courru. La réalité, l’illusion, se réunissent pour nous renvoyer en jeunesse où inventer, créer, épater, regarder en grand large, nous aide à combler nos manques.

Bravo pour le style, cette vivacité, cette franchise, une véritable leçon d’humanité, à l’heure où cette télé nous “offre” décidement beaucoup de conneries. L’école de la vie des Guillaume, c’est bien l’école du cinéma. Un voyage dans le temps. Une forte transmission d’enfances où l’on prend son goûter avec Woody Allen, soulage ses maux avec Al Pacino…

Un régal !

PS : J’ai fini de dévorer ce livre dans un TGV Paris/Marseille. Sur un écran d’ordi, quelques places devant, défilait “Mort à Venise” de Luccino Visconti. Le voyage au pays de mon enfance et du 7ème Art était complet.

  • Rouergue, coll. doAdo. 112 pages, 9,50€
20 septembre 2010

Affiche du salon

Salon du livre jeunesse de Pézenas, Hérault (34).

Rencontres et ateliers d’illustrations avec des classes de primaire,

les 18 et 19 novembre.

Signature, le 20 novembre.